Histoire d’O

Faut que je vous raconte un truc. Hier, plus de mille personnes ont connu une mésaventure qui personnellement m’a fait réfléchir (5min, je m’embêtais dans le tram. J’sais pas réfléchir plus longtemps de toute façon).

J’vous vois déjà perplexes derrière vos écrans : « ouais c’est ça et RTL n’en a même pas parlé au journal de 19h? »

Ils auraient pu les amis mais vu que le PS perd ses membres… Il y a des priorités dans la laïf quoi.

Bref, je vous raconte l’histoire :

Je suis au bureau et vers 10h du matin un besoin naturel me pousse vers les toilettes. Jusque là, tout va bien. Oui sauf que, je me rends compte que la personne précédente n’a pas tiré sa chasse, je m’exclame donc « Put…de mer… Pfff, les gens sont sales! »

Je ne me décourage pas pour autant et appuie rageusement sur la chasse d’eau… Rien, quedalle, nada!

Naïve, je réessaie. No-thing.

J’avais quand même touché une chasse et une porte de toilette… Tout ça pour rien! Ceux qui me connaissent auront tout de suite compris la suite. (J’ai un toc niveau lavage de la main).

Je vous le donne en plein dans le mille : qui s’est retrouvée les mains généreusement remplies de savon et qui n’a pas su les rincer ? Bibiiii ! Et qui commençait doucement à s’énerver ? … Ma vessie et moi.

Oui, parce que moi je pensais qu’il y avait un problème aux chasses mais pas aux robinets. Naïve, je vous l’ai déjà dit !

Un peu beaucoup co-conne jusqu’au bout, j’ai été voir à l’étage du dessus, des fois que. Ben non, pas d’eau non plus…

Fort bien, nous sommes en pleine canicule, on nous dit qu’on doit bien s’hydrater et donc boire minimum un litre d’eau par jour mais comme y a pas d’eau, y a pas de chasse utilisable et qui dit pas de chasse dit toilettes hors d’usage … Il ne me restait plus qu’à transpirer toute l’eau de mon corps. Difficile.

Vous allez me dire que j’annonçais plus d’un millier de personnes dans l’embarras et que j’exagère sans doute. Mais que nenni, je bosse dans une big tour. Imaginez un peu le désastre !

Après quelques coups de téléphone, on a appris que l’eau était coupée jusqu’en début d’après-midi. Tenable.

Ma vessie et moi sommes restées zen. Sauf que, à 14h toujours pas d’eau, ni à 14h30, ni à 15h … La zenitude me laissait tomber.

A 15h30 on a pu regagner nos cuvettes personnelles. Merci patron.

Tout ça pour rigoler un bon coup dire on ne s’en rend pas compte tellement il nous semble normal que l’eau coule dès qu’on ouvre un robinet mais qu’est-ce qu’on est peu de chose sans eau.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s